Bienvenue sur le site de Beauvoisin.

Edito

Maire4

Le Mot du Maire 

 

Voici venu le temps des vacances, du soleil de l’été installé, de l’arrivée des premiers vacanciers sitôt l’arrêt des cours, des festivités culturelles diverses, variées, de qualité. Je vous souhaite de profiter pleinement de tous ces moments de détente, en famille pour certains-nes d’entre vous, entre amis pour d’autres, ici ou ailleurs.

La mairie va s’arrêter deux semaines à compter du 16 juillet (réouverture au public à partir du lundi 30 juillet) puis autre break du 20 au 31 août (accueil à partir du lundi 3 septembre).

Pour la rentrée, plusieurs éléments sont d’ores et déjà engagés tant au niveau local qu’au niveau du canton élargi (CCBDP). Citons par exemple :

  • la pose des panneaux ou plaques de rue et numéros dans l’ensemble du village, étape préalable à la mise en place de la fibre optique toujours programmée cette année.

  • La poursuite du travail engagé au sein de la commission « Guinguette » sur la rénovation de

celle-ci et élaboration d’un dossier de demandes de subventions départementales et régionales.

  • Un débat à engager au niveau du Conseil communautaire sur le transfert de la compétence eau en 2020. Le texte sur l’eau fait débat. Le texte déposé sur le bureau de l’Assemblée maintient le principe du transfert de la compétence eau et assainissement au 1er janvier 2020, tel que prévu dans la loi NOTRe du 7 août 2015, mais donne la possibilité aux membres d’une communauté de communes de conserver cette compétence jusqu’en 2026, dès lors que 25% des communes représentant 20% de la population, s’y opposent. Cette minorité de blocage peut être actionnée de manière indépendante pour l’eau ou l’assainissement. A suivre…..

  • Des décisions à prendre sur la mise en place d’une seule fiscalité liée à la compétence « Ordures ménagères ». La loi NOTRe n’autorise pas plusieurs fiscalités au sein d’une même Communauté de communes. Pour le 15 octobre au plus tard, les conseillers communautaires sont invités à se prononcer sur l’instauration d’une taxe de 9,09% (taux actuellement appliqué au sein de l’ancien canton du Val d’Eygues) calculée sur la base du foncier bâti. Pour assurer l’équilibre budgétaire, il est prévu la mise en place d’une redevance spéciale pour une vingtaine de grandes entreprises (principalement de grandes surfaces générant des flux importants d’ordures ménagères). Exit donc la redevance pour les trois autres anciens cantons (Buis-Rémuzat-Séderon).

Je vous souhaite une bonne lecture et de bonnes vacances.