Bienvenue sur le site de Beauvoisin.

Edito

Maire4

Le Mot du Maire 

Je vous présente les sujets qui s’inscrivent dans l’actualité du moment. Un sujet d’ordre général, les autres liés à la vie communale.

Les suites du grand débat.

La période du grand débat est maintenant achevée et se sera traduit par une forte mobilisation. Les français sont en demande, et plus encore, en exigence. C’est dire si cette mobilisation engage dès maintenant et sans aucune ambiguïté, le gouvernement et sa majorité.

A partir de ce constat, l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF) estime que le gouvernement doit :

  1. Donner des signes tangibles de sa prise de conscience de la gravité de la situation et de sa volonté de corriger la trajectoire depuis longtemps engagée, d’affaiblissement de la commune et qui conduit inévitablement à sa liquidation. Autant dire que parler des « irritants » de la loi NOTRe et bien en deçà de la réalité.

  2. Suspendre par un moratoire immédiat toutes fermetures en cours de services publics avant d’engager avec les élus et les citoyens, un pacte solennel et refondateur de rénovation, d’adaptation, de modernisation des services publics.

  3. Il doit engager avec force, outils et conviction, en lien avec les acteurs de la Ruralité, la définition d’un agenda rural comprenant les objectifs, des moyens et un calendrier, permettant aux territoires ruraux trop longtemps négligés de retrouver un sens et une fonction utile dans la transformation du Pays.

Avec d’autres collègues Maires du canton, je participerai à l’Assemblée Générale des Maires Ruraux se déroulant le 27 avril prochain à TAULIGNAN.

Budget, projets et travaux

Le Conseil municipal réuni en plénière le 26 mars a voté le budget 2019. En page 5 du bulletin municipal, vous trouverez les caractéristiques principales (Résultats 2018, dépenses/recettes fonctionnement et investissement).

Sur la base des informations fiscales transmises par les Services de l’Etat, le Conseil Municipal a décidé de ne pas augmenter les taxes locales pour 2019.

L’opération « Assainissement collectif » est terminée. Les derniers décomptes définitifs vont nous être transmis ce qui va nous permettre de solder ce projet auprès des différents partenaires tels l’Agence de l’Eau, le Département, l’Etat. Cette action va aussi permettre le versement du solde des subventions DETR.

Des travaux stoppent, d’autres sont budgétés …… Le sérieux avec lequel l’investissement du « Tout à l’égout » a été réalisé, la rigueur et l’équilibre entre la gestion des recettes et des dépenses contenues dans les marchés signés, nous autorisent à budgéter d’autres opérations : l’enfouissement des lignes électriques et téléphones  aux « Jonchiers », la rénovation/extension de la guinguette. A noter que ces opérations sont possibles sans mettre en péril l’équilibre financier de la commune.

L’enfouissement des lignes. Ce projet d’esthétique est à ce jour dans sa phase ultime d’étude de financement et de conventions nécessaires avec plusieurs riverains. Pour rappel, les travaux sont financés à 80% par le Service Public Des Energies dans la Drôme (SDED) et à 50 % par l’opérateur Orange. Une enveloppe de 50 000 € a été portée au budget 2019. Prévision des travaux : second semestre 2019.

La rénovation/extension de la guinguette. Suite aux décisions adoptées lors des Conseils municipaux du 20 septembre et du 29 novembre 2018, sur les montants des travaux et sur les demandes de subventions à déposer auprès du Département et de la Région, accompagné de Mr ZAMBEAUX, architecte du projet, j’ai présenté notre dossier à Mr Didier-Claude BLANC (Elu régional) d’une part, et à Madame Marie-Pierre MOUTON (Présidente du Département) d’autre part. Nous l’avons plaidé en montrant que le projet de rénovation-extension de cette structure communale, répond à plusieurs objectifs :

  1. Remettre aux normes un ancien bâtiment détérioré, dans le respect des règles de sécurité pour un lieu destiné à l’accueil du public.

  2. Intégrer une structure reconstruite dans un bâtiment plus récent dans le respect de l’environnement naturel

  3. Assurer un confort du public par une protection renforcée des aléas climatiques tels, le vent, la pluie….

  4. Bénéficier d’un bâtiment pouvant accueillir des artistes en résidence et des activités culturelles polyvalentes

  5. Proposer aux associations un lieu d’accueil et d’expression culturelle multiple

  6. Pérenniser un lieu d’animation, une offre culturelle élargie, destinée à maintenir une vitalité de l’ensemble du tissu économique du village.

Ce projet a été retenu dans les programmes de la Région et du Département, financé à hauteur de 80% (10% Région et 70% Département). Une enveloppe de 50 000 € a été budgétée pour 2019.